La Belgique, championne du recyclage du verre Avec un taux de recyclage de près de 96%, la Belgique est restée en 2010 la championne des pays européens en matière de recyclage du verre d'emballage, ressort-il des chiffres publiés lundi par l'association des producteurs européens de verre d'emballage et de verrerie de table industrielle (Feve). Derrière la Belgique, on retrouve parmi les meilleurs élèves européens la Suisse (94%), le Luxembourg (92%), la Suède et les Pays-Bas (91%). En 2009, 96,34% de tous les emballages en verre avaient été recyclés dans notre pays. Pour l'ensemble de l'UE, le taux de recyclage est resté stable à près de 68% en moyenne.
La Libre Belgique – 27 mars 2012

Réduire les émissions de C02 des villes belges Les 134 villes de Belgique, qui comptent ensemble 5,7 millions d'habitants, peuvent réduire d'un tiers leurs émissions de C02 d'ici à 2020, estime Agoria, la fédération de l'industrie technologique. Agoria a lancé lundi une communauté "Smart Cities" au sein de laquelle des représentants de villes, d'entreprises et d'institutions publiques pourront échanger des bonnes pratiques. "Quelque 80% des bâtiments de nos villes datent d'avant 1980 et sont de grands consommateurs d'énergie. En investissant dans des techniques énergétiques modernes pour ces bâtiments, on peut déjà économiser jusqu'à 40% d'énergie", souligne la fédération.
La Libre Belgique – 27 mars 2012

Les phoques de la mer Caspienne vont mal Le ministère de l'Agriculture du Kazakhstan et des écologistes sont alarmés par le fort déclin de la population de phoques dans la mer Caspienne après la découverte de 35 mammifères morts. Ces phoques sont une espèce en danger, dont la population a chuté de plus de 90% depuis 1930. Ils sont menacés par des braconniers et des pêcheurs, ainsi que le développement des forages pétroliers.
La Libre Belgique – 29 mars 2012

Une filière "emballages" Les plastiques issus du secteur de la construction sont en gros de deux types : les mous et les rigides. Les plastiques "mous" sont essentiellement les déchets d'emballages: housses de palettes, sacs de gravier ou de sable, films de protection de châssis, etc. Pour ceux-ci, une filière baptisée "Clean Site System" a été mise en place par Val-I-Pac, l'organisme qui coordonne le recyclage des emballages industriels. Le principe est simple: les négociants en matériaux de construction proposent à leurs clients entrepreneurs des sacs de 400 l à coût modique, dans lesquels ils peuvent collecter les déchets d'emballages sur leurs chantiers. Une fois remplis, ces sacs peuvent être déposés gratuitement chez les négociants. L'avantage de la formule est son faible coût pour les entrepreneurs, bien moindre que celui d'une évacuation de containers vers des centres de stockage de classe 2. Ce plastique est ensuite recyclé sous forme de pellets qui servent de matière première dans la fabrication de nouveaux matériaux. Depuis le début de l'opération en 2005, près de 7500 tonnes d'em¬ballages ont été récoltées et 210 négociants participent à l'opération.
La Libre Belgique – 2 avril 2012

Un prototype de véhicule électrique très économe Développé par deux étudiants qui effectuent un master d'ingénieur industriel en électromécanique à la Hogeschool Gent (HoGent), le prototype de voiture électrique "HoGent Energy5" peut rouler 2 337 km avec l'équivalent d'un litre de diesel. Il a ainsi battu le record belge d'efficacité énergétique au championnat Eco Marathon/Wallonie organisé ce week-end au vélodrome de Rochefort. Douze véhicules ont participé à cette compétition dont l'objectif est de rouler la plus grande distance possible avec le moins d'énergie, quelle qu'elle soit. Les participants sont libres d'utiliser l'énergie de leur choix, notamment l'électricité, l'hydrogène, l'éthanol ou même l'essence. Chaque véhicule en lice reçoit l'équivalent énergétique de la quantité déterminé par les organisateurs. Le véhicule lauréat, qui a demandé cinq années de recherche, succède ainsi au prototype "Energy4", détenteur depuis 2005 du précédent record belge.
La Libre Belgique – 3 avril 2012

Antarctique: la banquise a chaud... Un vaste morceau de banquise de la péninsule antarctique, région particulièrement vulnérable au réchauffement climatique, a fondu de 85% au cours des 17 dernières années, a annoncé jeudi l'Agence spatiale européenne. Larsen B est passée de 11512 km2 en 1995 à seulement 1670 km2 aujourd'hui.
La Libre Belgique – 6 avril 2012

121 millions pour dépolluer des sites Le gouvernement wallon a arrêté jeudi la liste de sites qui seront dépollués dans le cadre du Plan Marshall 2.vert. L'investissement s'élève à 121 millions d'euros. Le nombre de sites retenus est de 23, en plus de 7 autres sélectionnés en décembre 2010. Parmi eux, on retrouve NeoCitta à Seraing, AMS Sud à Charleroi et l'ex-site BASF à Feluy, Hermalle-sous-Huy ou les anciennes Glaceries Saint-Gobain à Sambreville.
La Libre Belgique – 20 avril 2012

Un satellite pour mesurer les gaz à effet de serre Astrium, la filiale espace du groupe européen EADS, a annoncé jeudi avoir remporté un contrat auprès de l'Agence spatiale européenne (ESA) pour concevoir un nouveau satellite de recherche climatique baptisé CarbonSat. CarbonSat est destiné "à mesurer, avec une précision inégalée, la concentration et la répartition, à l'échelle planétaire, des deux principaux gaz à effet de serre, le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane (CH4), a expliqué Astrium. Ce travail s'étalera sur les "22 prochains mois". Le satellite permettra aux scientifiques, "pour la première fois, de quantifier les sources ciblées de CO2 (centrales thermiques au charbon, émissions provenant des grandes agglomérations), ainsi que les sources géologiques (volcans)".
La Libre Belgique – 20 avril 2012

Agriculture commune et biodiversité Après avoir échoué dans son objectif "Biodiversité 2010", l'Union européenne lance un plan stratégique "2020". Une étape-clé a été franchie vendredi midi à Strasbourg avec le vote massif d'une résolution exprimant la position du Parlement européen. Ce texte réclame explicitement l'inclusion de la problématique "Biodiversité" dans la réforme des politiques communes de l'agriculture (PAC) et de la pêche. Dès 2014, les paiements de la PAC « devraient être soumis à des règles strictes contribuant à la préservation de la biodiversité et des écosystèmes, en ce compris les législations sur les oiseaux, l’eau, les pesticides et l'alimentation", estiment les eurodéputés. S'ils sont suivis par le Conseil, toutes les subventions existantes nuisibles à l'environnement devraient être progressivement supprimées d'ici 2020. L'enjeu est de taille car, selon les chiffres cités par le rapporteur Gerben-Jan Gerbrandy, la perte de biodiversité coûte chaque année à l'Union 3% de PIB. En clair: 450 milliards d'euros.
La Libre Belgique – 22 avril 2012

Bruxelles L'eau, un droit La Ville de Bruxelles se joint à l'initiative citoyenne européenne, introduite début avril auprès de la Commission européenne, appelant à considérer l'eau comme un droit humain. L'objectif est de récolter un million de signatures dans plus de sept Etats membres afin d'inscrire cette thématique à l'agenda européen. La campagne "L'eau est un droit humain" veut surtout mettre l'accent sur le fait que l'eau est un bien public et non une marchandise. Il s'agit d'une initiative conjuguée de la Fédération européenne des syndicats du secteur public, du Réseau européen anti-pauvreté, de l'Association européenne pour la santé publique et de Women in Europe for a Common Future. "Les services publics comme l'eau et les installations sanitaires ne peuvent pas être libéralisés et dominés par des intérêts commerciaux", commente Freddy Thielemans. Les initiateurs de la campagne européenne ont choisi Bruxelles pour lancer leur action mardi après-midi. Une séance photo s'est ainsi déroulée à côté du Manneken Pis en présence, entre autres, de Freddy Thielemans. Plus d'infos sur www.right2water.eu
La Libre Belgique – 25 avril 2012

Dour, champion Vainqueur toute catégorie du recyclage en Wallonie : la commu¬ne de Dour. En 2011, on y a recyclé plus de 70% des déchets ménagers. Le Dourois est pourtant gros producteur de déchets : 671 kilos. Recette du succès, selon le bourgmestre (empêché) de la commune, Carlo Di Antonio (CDH), également ministre des Travaux publics : la mise en place «avec succès, d'un système de tri des déchets organiques combiné à la récolte de la fraction non triée via un conteneur à puce électronique». Cette politique tarifaire incite fortement au tri, affirme Di Antonio. La quantité de déchets collectés diminuant, c'est également la facture qui plonge : les coûts étaient de 968.663 euros en 2011 contre 1.093.268 euros en 2010. La taxe immondice a pu être réduite à 20 euros par an et par ménage.
Le Soir – 26 avril 2012

Accélérer le développement des énergies « propres » L’Agence internationale de l'énergie (AIE) a appelé une nouvelle fois mercredi les Etats à accélérer le développement des énergies "propres", dont elle juge le rythme insuffisant pour contenir le réchauffement de la planète. "Si des avancées ont lieu dans les énergies renouvelables, la plupart des technologies d'énergies propres ne sont pas déployées assez rapidement" pour tenir l'objectif de limiter le réchauffement de la planète à 2°C, a résumé l'AIE dans un communiqué. Le rapport, présenté à l'occasion d'une réunion ministérielle à Londres, fait le tour des avancées en matière d'énergies à faibles émissions de CO2, ce qui inclut les énergies renouvelables (éolien, solaire...) mais aussi des voies plus controversées tel le nucléaire, le charbon lorsqu'il est associé au captage et au stockage de CO2, les véhicules électriques ou les agrocarburants. L'AIE constate que le solaire et l'éolien ont connu un développement impres-sionnant ces dix dernières années, avec des croissances de 27% pour l'éolien offshore et de 42 % pour le solaire photovoltaïque, ce qui démontre que des évolutions technologiques rapides sont possibles. Mais ces avancées restent insuffisantes. "Si l'on s'en tient aux politiques actuelles, la consommation d'énergie et les émissions de CO2 augmenteront d'un tiers d'ici 2020, et auront presque doublé en 2050. Ce qui ferait probablement grimper la température moyenne mondiale d'au moins six degrés. " Pour y remédier, I'AIE propose aux Etats de mettre les énergies propres "sur un pied d'égalité", notamment en supprimant les subventions qui visent à réduire le prix de l'essence dans de nombreux pays ; de "libérer le potentiel" de l'efficacité énergétique, en fixant par exemple des normes énergétiques plus sévères; et d'accélérer les dépenses publiques de R&D.
La Libre Belgique – 26 avril 2012

Les tests sur les centrales nucléaires se poursuivront "La solidité de l'analyse est plus importante que le calendrier": le commissaire en charge de l'Energie, Gunther Oettinger, a fait savoir, jeudi à Bruxelles, que les tests de résistance effectués sur les centrales nucléaires européennes seraient approfondis, notamment, par de nouvelles visites de sites. En attendant, le Groupe des régulateurs européens (Ensreg) a publié hier de nouveaux rapports pays par pays, fruits de l'évaluation faite par 80 experts, issus de 24 pays, des rapports qui avaient été transmis par chacun des 17 Etats nucléaires européens. L'équipe venue en Belgique conseille ainsi, par exemple, de penser à améliorer l'autonomie des générateurs d'urgence de Tïhange 1 pour faire face à un éventuel séisme.
La Libre Belgique – 27 avril 2012

Les zones humides ont été réduites de 6% dans le monde en quinze ans La surface des marais, lagunes, marécages et tourbières, a été réduite de 6 % en quinze ans dans le monde, selon une étude du CNRS et de l'Institut de recherche pour le développement. Cette perte évaluée à 330 000 km2 s'est faite notamment sous la pression démographique.
Le Monde – 11 mai 2012

Le lien entre maladie de Parkinson et pesticides officiellement reconnu Un décret classe l'affection neurodégénérative comme pathologie professionnelle. C'est un pas de plus vers la reconnaissance des maladies professionnelles des agriculteurs. Lundi 7 mai est entré en vigueur un décret qui reconnaît la maladie de Parkinson comme maladie professionnelle et établit explicitement un lien de causalité entre l'usage des pesticides et cette pathologie, seconde maladie neurodégénérative en France après Alzheimer.
Le Monde – 11 mai 2012

La consommation d'eau fait monter les océans L'utilisation massive des ressources en eau de notre planète est paradoxalement responsable d'une grande partie de la hausse du niveau des océans constatée au cours des dernières décennies, estiment des climatologues. Le niveau moyen des mers du globe a augmenté en moyenne de 1,8 millimètre par an sur la période allant de 1961 à 2003, selon les relevés effectués le long des côtes par les marégraphes. Les scientifiques cherchent depuis longtemps à déterminer avec précision la part de cette hausse qui peut être imputée au réchauffement climatique. En 2007, le Groupe d'experts sur l'évolution du climat avait abouti à une hausse de 1,1 mm sur cette période, principalement sous l'effet de la "dilatation thermique des océans" -l'eau chaude occupe un volume plus important que l'eau froide - et de la fonte des glaciers et des calottes polaires. Il restait donc une hausse d'environ 0,7 mm par an à élucider. Dans une étude publiée dans "Nature Geoscience", une équipe dirigée parYadu Pokhrei, de l'Université de Tokyo, estime que cette hausse inexpliquée est essentiellement liée à l'eau extraite des nappes phréatiques et des lacs pour les besoins de la consommation humaine.
La Libre Belgique – 21 mai 2012

Suisse Hécatombe parmi les colonies d'abeilles Près de la moitié des colonies d'abeilles suisses, soit 100 000 colonies, ont péri l'hiver dernier. Un triste record, selon une étude publiée mardi par les autorités helvétiques. D'après cette recherche menée auprès de plus de 1000 ruchers de tous les cantons suisses et du Liechtenstein, la douceur du printemps et de l'automne 2011 ont favorisé la multiplication du parasite varroa destructor, qui serait le principal responsable de ces pertes. "L'analyse des résultats montre une image bouleversante", indique ainsi l'Office fédéral de l'agriculture qui suit depuis cinq ans la vie des abeilles. Ce sont les pertes les plus importantes enregistrées depuis que ces chiffres sont relevés systématiquement par les autorités helvétiques. Du point de vue financier, cela équivaut à une perte de près de 20,8 millions d'euros pour les apiculteurs. Comme dans d'autres pays, le varroa destructor jouerait un rôle prépondérant dans ces pertes hivernales. L'action de cet acarien est triple : il prélève le sang de l'abeille, affaiblit son système immunitaire et agit comme vecteur d'autres agents pathogènes dont les virus. Selon les scientifiques, le parasite raccourcit la durée de vie des abeilles d'hiver de 5 à 6 mois à environ 2 à 3 mois, de sorte que la colonie ne survit pas à l'hiver.
La Libre Belgique – 23 mai 2012

Le chiffre 15% Origine nucléaire Le Japon, dont le gouvernement réfléchit à une nouvelle politique énergétique du fait de l'accident de Fukushima, se dirige vers une proportion de 15% d'électricité d'origine nucléaire en 2030, presque deux fois moins qu'avant, a annoncé le ministre de l'Environnement vendredi.
La Libre Belgique – 26 et 27 mai 2012

L'Agence internationale de l'Energie veut des règles pour exploiter le gaz de schiste "proprement" L'Agence internationale de l'Energie (AIE) a proposé mardi une série de "règles d'or" destinées à doper l'exploitation des gisements de gaz de schiste, avec pour objectif de tripler la production de ces hydrocarbures controversés d'ici à 2035. Dès l'an dernier, l'AIE, bras énergétique des pays industrialisés, avait prédit "un âge d'or du gaz" dans les prochaines décennies, mais celui-ci ne pourra se concrétiser qu'avec une exploitation extensive des ressources des gaz non conventionnels, a-t-elle averti dans un nouveau rapport présenté à Londres. Or, l'avenir de ces gaz, appellation qui recouvre notamment les gaz de schiste, "est loin d'être assuré", notamment en raison de "l'opposition des sociétés civiles et des inquiétudes environnementales associées à leur extraction" par facturation hydraulique. Selon l'AIE, l'adoption d'une série de "règles d'or" pourrait rendre l'exploitation des gaz de schiste plus acceptable pour les populations et plus sûre pour l'environnement, et "ouvrir la voie à un développement à grande échelle" de ces gisements.
La Libre Belgique – 30 mai 2012

Les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté en Europe Après avoir baissé durant cinq années consécutives, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 2,4% sur le territoire de l'Union européenne (UE) entre 2009 et 2010, selon un rapport de l'Agence européenne de l'environnement (AEE). Elles ont atteint 111 millions de tonnes équivalent de CO2. Dans le cadre du protocole de Kyoto, l'UE à 15 Etats membres s'était engagée à diminuer de 8 % ses émissions à l'échéance de 2012. « Depuis 2009, les émissions totales de gaz à effet de serre n'ont pas atteint l'objectif de Kyoto », souligne le rapport. « Si l'on considère l’UE à 27, l'augmentation des émissions a en partie été provoquée par l'amélioration de la situation économique après la récession de 2009 dans beaucoup de pays, laquelle avait entraîné une baisse substantielle des émissions en 2008-2009 », précise l'AEE.
La Libre Belgique – 1er juin 2012

Di Antonio appelle au respect du plan Maya Le ministre wallon de l'Agriculture, Carlo Di Antonio, a lancé lundi un appel aux provinces afin qu'elles se joignent au plan Maya de protection des abeilles. L'un de ses objectifs est la reconstitution d'espaces riches en plantes mellifères et dénués d'utilisation de pesticides. Ce qui commence par la plantation ou le semis de végétaux mellifères et se termine par l'abandon de pesticides.
La Libre Belgique – 5 juin 2012

Sauvez l'abeille Une abeille disparue depuis 71 a réapparu près de Tihange. Mais Melecta luctuosa ne doit son salut qu'au percement de la liaison routière Tihange-Strée. « L'interruption des travaux a créé des conditions favorables à la survie de l'abeille. Leur reprise la condamnerait », dit Natagora.
Le Soir – 6 juin 2012

Solar Impulse a rejoint le Maroc Piloté par le Suisse Bertrand Piccard, l'avion solaire Solar Impulse a atterri dans la nuit de mardi à mercredi à Rabat, au Maroc. L'engin avait décollé de l'aéroport de Madrid-Barajas mardi à 5h22. Après cinq jours de repos, il s'envolera de nouveau pour Ouarzazate […] Solar Impulse est le premier avion conçu pour voler de jour et de nuit sans carburant ni émissions polluantes, grâce à l'énergie solaire. L'avion en fibre de carbone est mû par quatre moteurs électriques, d'une puissance de 10 chevaux chacun, alimentés par 12.000 cellules photoélectriques couvrant son immense aile. L'énergie est stockée durant la journée dans des batteries, ce qui permet à l'avion de voler la nuit.
La Libre Belgique – 7 juin 2012

Le varroa booste un virus contagieux pour les abeilles... La dissémination d'un acarien parasite appelé varroa dans les colonies d'abeilles à Hawaii a permis à un virus autrefois inoffensif de prospérer en leur sein rapportent cette semaine des chercheurs américains dans la revue Science. Dans d'autres régions du monde, l'apparition de l'acarien avec le virus a coïnci¬dé avec des pertes majeures de colonies bien que cela ne se soit pas encore produit à Hawaii. L'arrivée du varroa y est relativement récente et ne concerne que certaines îles. Stephen Martin et ses collègues ont profité de ces circonstances particulières pour surveiller les abeilles d'Hawaii au cours de l'invasion et apprendre comment le virus DWV se répandait et évoluait. Le DWV peut infecter les insectes directement mais le varroa l'aide en agissant comme un hôte et un incubateur. Et un champignon décime les grenouilles Batrachochytrium dendrobaditis est un petit champignon. Mais il est particulièrement dangereux pour les grenouilles, estime Douglas Woodhams de l'Université de Zurich. Avec ses collègues américains, il tente de trouver un moyen de l'éradiquer avant qu'il n'ait la peau des batraciens. « Ce champignon est le pire agent pathogène ayant jamais infecté un vertébré », constate l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Le champignon Batrachochytrium dendrobaditis a en effet décimé plus d'espèces que tous les autres agents pathogènes. Il est impliqué dans au moins 94 des 120 disparitions d'espèces de grenouilles au cours des 30 dernières années, précise l'IUCN.
Le Soir – 8 juin 2012

Nos paléontologues décrivent une nouvelle espèce de dinosaure Des ossements qui ont été découverts en 2001 par une équipe belgo-russe dans la région du fleuve Amour en Russie se sont avérés appartenir à une nouvelle espèce de dinosaure. Les paléontologues belges Pascal Godefroit (Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, IRSNB) et Pascaline Lauters (ULB et IRSNB) ont décrit la nouvelle espèce, dénommée Kundurosaurus nagornyi. Il s'agit d'un hadrosaure (ou "dinosaure à bec de canard") qui vivait au Crétacé supérieur (il y a 65 millions d'années), juste avant l'extinction des dinosaures. Les résultats de l'étude, effectuée en collaboration avec leur collègue russe Yuri Bolotsky, ont été publiés dans la revue scientifique PLoS one.
La Libre Belgique – 8 juin 2012

Traces d'habitations de l'âge du fer Des traces datant d'une période située entre 750 et 400 ans avant J-C ont été retrouvées à Aalter. Une trouvaille unique en Belgique, selon David Vanhee du Kale-Leie Archeologische Dienst (KLAD). Toujours à Aalter, les archéologues espèrent trouver bientôt d'autres vestiges, de la période romaine cette fois. En analysant les différences de coloration du sol, l'équipe a pu reconstituer l'endroit où se trouvaient les différents murs et montants des toits des habitations. En plus de ce lieu central de vie, les archéologues ont aussi découvert des greniers à grains, des puits et de la céramique. Il s'agit de la cinquième découverte du genre sur ce site qui devrait accueillir dans le futur l'extension d'une maison de repos.
La Libre Belgique – 9 et 10 juin 2012

OMS Les gaz diesels « cancérogènes certains » Les gaz d’échappement des moteurs diesel sont désormais classés parmi les cancérogènes certains pour les humains par le Centre international de recherche sur le cancer, dépendant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En 1988, ces gaz avaient été classés dans les cancérogènes probables pour l’homme (groupe 2A). Les experts réunis mardi à Lyon ont estimé qu’il y avait assez de preuves démontrant qu’une exposition aux gaz diesel est associée à un risque accru de cancer du poumon, pour classer ces gaz parmi les cancérogènes certains pour les humains (groupe1).
Le Soir – 13 juin 2012